Accompagnement du haut potentiel

Intervenante chez Cogito’Z Paris: https://cogitoz.com/nous/l-equipe/30-nous/equipe/442-estelle-malvy

Approche multidimensionnelle de l’identification du haut potentiel

On pense trop souvent que le haut potentiel est uniquement une question de quotient intellectuel (QI).

De nouveaux modèles sont venus montrer que le QI élevé était une condition nécessaire, mais pas suffisante pour identifier une personne à haut potentiel.

En effet, le haut potentiel peut s’exprimer dans bien d’autres domaines que l’intelligence ou les compétences scolaires.

Trois modèles illustrent les principales caractéristiques de ces nouvelles conceptions : la théorie « des trois anneaux » de Renzulli (1986, 1997, 1998, 2002), le « modèle différencié du don et du talent » de Gagné (2000, 2004) et le « modèle de Munich du don et du talent », avancé par Heller et ses collègues (par exemple, Heller, 2004 ; Ziegler, Heller, 2000). Ces conceptions, plus ou moins différentes, reposent, toutes, sur quatre postulats. Elles supposent, tout d’abord, que le haut potentiel intellectuel peut s’exprimer à travers des formes d’intelligence différentes. On rappelle, par exemple, que la « théorie des intelligences multiples » de Gardner (Gardner,1996 ; Chen, Gardner, 1997 ; Fasko, 2001), à laquelle il est souvent fait référence, distingue jusqu’à huit formes d’intelligence différentes. Ces modèles postulent, en outre, qu’un haut potentiel peut se révéler dans bien d’autres domaines de compétence que l’intelligence, ce qui conduit leurs auteurs à suggérer que le diagnostic doit s’étendre à plusieurs dimensions de la personne (personnalité, intérêts, créativité, motivation, etc.).

 

Bilan psychologique

Le bilan psychologique est une évaluation du fonctionnement de l’enfant, de l’adolescent et de l’adulte, tant sur le plan intellectuel qu’affectif à un instant T de son développement.

Avec des tests scientifiquement validés, l’objectif du bilan est de comprendre le fonctionnement de l’enfant ou de l’adulte pour l’aider à développer son potentiel.

Il s’effectue en trois étapes :

  • Un entretien préliminaire avec l’enfant et ses parents ou avec l’adulte afin d’exposer les antécédents développementaux, psychologiques, scolaires et/ou professionnelles. Mise en place d’une relation de confiance.
  • Un bilan avec des tests de QI (WISC-V ou WAIS-IV), tests de personnalité et tests de créativité.
  • Un entretien de restitution avec compte-rendu écrit.

Le diagnostic du haut potentiel est donc posé après un bilan intégratif (alliant une approche globale des capacités cognitives, du fonctionnement psychique et des capacités créatives).